Thématiques

Politiques publiques : Capital humain - Page 1 de 6

Attirer et retenir les travailleurs âgés : le rôle de la flexibilité

Participants : Ali Béjaoui (Université du Québec en Outaouais)

Le prolongement de la vie active des travailleurs âgés constitue un défi de taille dans un contexte de vieillissement de la population. Cette étude se penche sur le recours par les entreprises à la flexibilité numérique (notamment le travail à temps partiel) et à la rémunération variable pour maitriser l’augmentation des coûts associés à un déséquilibre démographique des effectifs en faveur des employés âgés. Nous avons pu observer une baisse du recours à la rémunération variable basée sur la performance individuelle ou collective et un recours accru à la rémunération variable basée sur la performance organisationnelle (partage de profit). Nous avons identifié également un recours accru au travail à temps partiel. Ces deux tendances coïncidaient avec un vieillissement de la main-d’œuvre, une intensification de la concurrence étrangère ainsi qu’une féminisation et une tertiarisation du marché du travail. Bien que cette flexibilité puisse être une voie prometteuse pour attirer et retenir une main-d’œuvre vieillissante, elle présente des risques à long terme. En effet, la flexibilité permettrait aux travailleurs âgés de combiner le travail avec une retraite progressive, aux parents de concilier le travail avec les soins des enfants et aux jeunes de concilier le travail et les études. Cependant, cette flexibilité pourrait générer, à long terme, un sous-investissement dans la formation et un manque d’accès aux avantages sociaux.

Page suivante »

A. Béjaoui

L'équipe

Président-directeur général et Vice-président Politiques Publiques
N.De Marcellis-Warin École Polytechnique de Montréal
Fellow
S.Amine UQO
C.Beaudry École Polytechnique
C.Bellemare Université Laval
S.Bisaillon Université de Montréal
A.Blais Université de Montréal
R.Borges Da Silva Université de Montréal
B.Boudarbat U. de Montréal
M.Bourassa Forcier U. Sherbrooke
M.Boyer Université de Montréal
D.J.Caron École nationale d'administration publique en Outaouais
C.Carpentier U. Laval
M.Chemin U. McGill
R.Clark HEC Montréal
M.Connolly UQAM
D.Coviello HEC Montréal
A.M.Croteau U. Concordia
B.Dostie HEC Montréal
M.Doyon U. Laval
R.Fonseca Benito Université du Québec à Montréal
B.Fortin U. Laval
M.Foucault Institut d'études politiques de Paris
R.Gagné HEC Montréal
L.Godbout U. Sherbrooke
J.Hansen U. Concordia
J.Labrecque HEC Montréal
G.Lacroix U. Laval
R.Lacroix U. de Montréal
F.Lange U. McGill
D.Latulippe U. Laval
C.Laurin HEC Montréal
A.Lemelin INRS
J.Leroux HEC Montréal
M.L.Leroux UQAM
N.V.Long U. McGill
E.Mackaay U. de Montréal
L.Maheu U. de Montréal
P.Marier Concordia University
P.C.Michaud HEC Montréal
M.Mignerat U. d'Ottawa
C.Montmarquette U. de Montréal
K.Moran U. Laval
S.Nadeau ÉTS
J.F.Ouellet HEC Montréal
S.Pallage UQAM
D.Parent HEC Montréal
M.Patry HEC Montréal
M.Poitevin U. de Montréal
M.Polèse INRS
M.Poschke U. McGill
F.Ravenna HEC Montréal
L.Raymond Université du Québec à Trois-Rivières
S.Rivard HEC Montréal
J.Robert HEC Montréal
B.Shearer Université Laval
B.Sinclair-Desgagné HEC Montréal
E.C.Strumpf U. McGill
J.M.Suret U. Laval
L.Tamini U. Laval
W.Thomson U. McGill
F.Vaillancourt U. de Montréal
A..Van-Assche HEC Montréal
Fellow associé
B.A.Aubert Victoria University of Wellington
J.P.Aubry 
P.Beaudry University of British Columbia
C.Belzil École Polytechnique France
G.Carrier U. de Montréal
M.Crespo U. de Montréal
D.Ettinger U. Paris-Dauphine
N.Fortin UBC
S.Gordon U. Laval
J.F.Houde Wharton Business School
J.Hunt Rutgers University
A.Leach U. Alberta
P.T.Leger HEC Montréal
T.Lemieux UBC
R.Martinez Lopez URJC
M.Moreaux Toulouse I
J.Ruiz-Huerta Carbonell URJC
D.Vencatachellum HEC Montréal